Opinion

Opinion

Opinion

Attention aux gros titres alarmants dans les journaux quotidiens. Vous avez été plusieurs à m’écrire pour connaître mon opinion sur ces derniers, le voici.

 

Un peu partout dans les journaux dernièrement nous voyons de gros titres prédisant un crash immobilier à Montréal, une correction historique des prix, une baisse de 17% voir 23% des prix. Soyons objectifs.

 

Une baisse des prix de 17-23% par rapport à quel moment ? Le moment au pic de la frénésie immobilière des 2 dernières années pendant la pandémie ? Une baisse d’environ 5% des prix de maison entre le printemps, le moment de l’année le plus actif en immobilier et le mois de juillet où tous les gens sont en vacances, amorcent un déménagement ? Restons objectifs.

 

Il y a une accalmie en ce qui concerne la pandémie et donc sur le marché immobilier également  qui en a grandement besoin. Les prix de l’immobilier ont effectivement grimpé rapidement pendant cette dernière et maintenant s’ils augmentent moins rapidement ? Ou plutôt, accueillir ce retour à la normale ? Ce qui n’a certainement pas été normal, ce sont ces ventes en surenchères à 100 000$ au-dessus du prix demandé que nous avons eu pendant la pandémie.

 

Le gouvernement intervient dans le marché immobilier, dans l’économie,  a augmenté les taux et avec raison, dans le but de retrouver un équilibre sur le marché.

 

Faites attention aux gros titres sensationnalistes dans les médias… Comme celui-ci dans Le Devoir par exemple :“La longue glissade du marché immobilier” qui fait référence en fait, à l’étude Desjardins qui annonce un retour à un marché équilibré !

 

 

Sur ce, bonne rentrée d’automne.

Rotate your device!